Écrits2019-02-13T11:32:00+02:00

Billets d’humeur

Choisir son ennemi

Dans 3 minutes, on va perdre des auditeurs. Certains vont peut-être même nous lâcher avant la fin de ce billet. C’est acté, prévisible, inévitable. Tout ça parce que je vais aborder LE sujet qui fâche dans le monde du metal, le thème interdit. Bref, je vais parler de politique.

Gardien de phare

Ce n’est pas toujours facile d’être un gardien de phare. Perché à des dizaines de mètres au dessus de l’eau, on assiste aux tentatives incessantes de l’océan en furie d’engloutir les marins imprudents et les aventuriers de la plaisance.

Charles est un connard

Charles est un connard. Un gros. Un vrai. Ne me fais pas tes gros yeux de Canard outré, pas la peine de jouer la contrariété, hein, I know who you are mister Canard et puis, détenant pas moins de 50 % de la holding metal bla•bla, je dis ce que je veux.

Pour être contre

Pour ce billet, je vais vous parler de moi. Pour une fois… Enfin… Je dis « pour une fois » alors que dans les faits, tous les deux, on ne fait que ça, parler de nous. Quand bien même on prétexte classer les albums de Maiden de la pochette la plus moche à la plus géniale devant la France entière.

Metal maniaque

Les gens ne vous connaissent jamais vraiment. J'ai commencé à fréquenter des forums metal pour pouvoir papoter sur le sujet qui m'obsède depuis mes 15 ans. Le hard rock. Le metal. Et tout le putain de folklore.

Le cri

J’ai déjà évoqué ici et là la problématique du cri dans le metal, qu’il soit death, black ou grind. Je ne vais pas revenir sur ce concept finalement étrange quand on y pense — crier pour faire de la musique — mais sur une conséquence de ce phénomène.